dimanche, décembre 17, 2006

Rencontre avec Cedric Le Borgne, createur des Hommes Volants


Suite à mon billet sur "Les hommes volants", Cédric Le Borgne, papa de ces oeuvres s'était présenté dans les commentaires. J'ai répondu à son invitation. On s'est rencontré de visu au local des SIG, sur le Pont de la Machine, à Genève. Sur la photo de droite vous le voyez communiquer avec son "petit".


L: Pourrais tu te présenter ?

CLB: J'ai 34 ans. Je suis artiste, sculpteur essentiellement. Je considère mon travail comme un processus d'installation de l'art contemporain. J'utilise un paysage, un contexte existant pour faire un travail d'analyse du site puis de création des sculptures et d'une mise en scène en fonction de l'endroit.

Je suis présent ici, celà fait aussi partie de mes prestations. Pendant un mois et demi je vis une expérience de rencontre de voyage. Mon postulat est de rester un mois et demi à Genève autant que mes sculptures. Il n'est pas question d'aller à l'hôtel, je me fais héberger. Mon bureau au SIG consiste en un ordinateur avec connexion Internet et un téléphone. Ce matériel me permet de travailler sur les autres projets, gérer les contacts pendant l'expo et répondre à toutes les propositions.

Pourquoi je fais tout çà ? Parce que j'ai envie de faire des liens internationaux. Le lien entre les gens, entre les inconnus (pas les amis) c'est ce qui m'intéresse le plus. Les passants, en voyant ces hommes volants, ont quelque chose à partager avec le voisin.

Mes oeuvres sont un hommage à l'environnement, à l'espace qui nous entoure, à nous tous, à la vie, au projet humain, à la société.

L: Que représentent ces hommes volants ?
CLB: Notre esprit qui prend la route, une forme de liberté, de contemplation, d'harmonie, d'élévation avec l'espace.


L: Comment sont faites ces sculptures ?
CLB: De grillage à poules. Le fond sombre fait ressortir la lumière. Je n'utilise pas de moule. Il me faut 2 mois de travail par bonhomme. Je n'en vends que deux à ce jour, car le but ce n'est pas de faire des sculptures, mais de faire des installations.

L: Dans quel contexte est placée cette exposition ?
CLB: C'est dans le cadre du Festival Arbres et Lumières que j'ai contacté son Directeur artistique qui a été attiré par mes réalisations.

L: Du point de vue réalisation, et par rapport au projet du Pont neuf à Toulouse, qu'y-a-t-il de différence avec le pont de La Machine à Genève ?
CLB: A Genève j'en ai amené 12 Voyageurs. Deux sont créés spécialement pour l'occasion, dont l'Homme debout (sur le bâtiment du SIG) et un des hommes volants.
A Genève on a travaillé en plus en hauteur: un toit et un autre toit.

L: Au nom des lecteurs qui passent par ici, merci beaucoup d'avoir consacré ce petit moment avec moi, et bon succès pour cette expo.

PS : Cet article a été publié dans le Magazine Murmures pour lequel je collabore.

Durée du festival arbres et lumières à Genève:
du 1er décembre 2006 au 7 janvier 2007

Pour voir les Hommes volants et Cédric Le Borgne:
Au pont de la Machine, à Genève, juste à coté de ses petits, à la Cité du Temps, espace SIG, jusqu'au 15 janvier 2007.
lundi à vendredi 10h - 18h


Le site de l'artiste: http://www.cedricleborgne.com

Libellés : , , ,

18 Commentaires:

Blogger Gaëna said...

Merci à vous deux, pour ce bel entretien...

Quelle belle mission...

dimanche, décembre 17, 2006 3:53:00 AM  
Anonymous henri said...

A bientôt sur Paris, j'espère, Cédric
On vous attend de (tré)pied ferme, avec nos appareils photos ;-)

dimanche, décembre 17, 2006 6:27:00 AM  
Blogger brigetoun said...

une vraie découverte - parfaitement merveilleux ces hommes volants - l'antithèse des décorations criardes qui envahissent tant d'endroits en ce moment

dimanche, décembre 17, 2006 7:21:00 AM  
Blogger marie.l said...

un appoint de grand choix cet interview de l'artiste... Bravo à lui, merci à toi Lancelot et bon dimanche !

dimanche, décembre 17, 2006 8:44:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Merci pour cette interview...
Si je retiens bien ce sont des sculptures mises en place et éclairée; elles ne bougent donc pas mais elles prennent leur teintes lumineuses à la nuit tombée, puisque éclairées.
Chapeau l'artiste!

dimanche, décembre 17, 2006 9:37:00 AM  
Anonymous marie vie said...

Hello,

Comment tu as fait pour le rencontrer ??

C'est intéressant de lire ton article, merci...

As tu vu les photos sur mon blog des hommes volants ?

A bientôt

dimanche, décembre 17, 2006 10:34:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Bravo pour cette interview, Lancelot! La photo du face-à-face entre Cédric et l'un de ses hommes volants est très réussie, émouvante presque...

dimanche, décembre 17, 2006 11:00:00 AM  
Anonymous Elena said...

Très intéressante ton interview avec le créateur de ces sculptures. Entre autre, j'apprends qu'il a utilisé des grillage à poules et qu'il n'a pas utilisé de moule, questions que je m'étais posée !
Merci pour cette interview !
Bon dimanche !

dimanche, décembre 17, 2006 1:16:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

Très intéressant oui de voir la démarche de l'artiste.

J'adore moi aussi le face à face des 2 hommes ;)

Bravo et merci pour ce billet ;)

dimanche, décembre 17, 2006 1:52:00 PM  
Anonymous lancelot said...

@Toutes et @Tous
Merci de votre passage. Je vous souhaite une douce journée de dimanche

@Marie vie
Comment j'ai fait pour le rencontrer ? Je te laisse relire le préambule du billet.
Les photos sur ton blog ? Oui je les ai bien vu, et j'avais laissé le commentaire no 4. @+.

PS: si tu veux le rencontrer ce jeudi soir il y aura une manifestation intéressante à Genève. Envoies moi un courriel et je donnerai les détails. Bises.

dimanche, décembre 17, 2006 2:05:00 PM  
Blogger Gaëna said...

Voilà... Sans demander permission... J'ai osé un petit -tout petit- billet vers tes écrits présents...

Bises... :)

dimanche, décembre 17, 2006 2:42:00 PM  
Blogger Alcib said...

Chouette ! Quel beau moment ! Je découvre à la fois un créateur que je ne connaissais et dont j'aime les oeuvres, en même temps qu'un chroniqueur des arts plastiques. Bravo et merci, Lancelot.

dimanche, décembre 17, 2006 11:29:00 PM  
Anonymous lancelot said...

@Alcib
Joli ton nouveau avatar représentant un soleil radieux.

Toi même devient radieux dans ta vie ?

En tout cas merci de ton passage ainsi que de tes fleurs.

Amitiés.

lundi, décembre 18, 2006 12:12:00 AM  
Anonymous Julie Coquine said...

Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

lundi, décembre 18, 2006 3:35:00 PM  
Anonymous Nevrosia said...

Magnifique

lundi, décembre 18, 2006 5:37:00 PM  
Anonymous Tatiana said...

Bonjour Lancelot!
Contente de te lire de nouveau!
J'ai eu des problèmes de connexion.
Quelle belle surprise: cet interview avec l'artiste!Merci pour cette découverte!
Bises A bientôt

lundi, décembre 18, 2006 9:45:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

J'ai tellement hâte qu'ils viennent nous visiter au Canada ces hommes volants! C'est beau!

mardi, décembre 19, 2006 3:52:00 PM  
Anonymous lancelot said...

@Tatania
Plaisir !

@Isa
Tu peux aussi lui écrire à:
contact@cedricleborgne.com
pour lui suggérer cette idée.

mardi, décembre 19, 2006 4:23:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home