mardi, juillet 08, 2008

Le dernier match de John Grisham



FICHE
Titre: Le dernier match
Auteur: John Grisham
Catégorie: Roman
Editeur: Pocket
Nombre de pages: 203
ISBN: 978-2-266-17277-6



Neely Crenshaw, est revenu à Messina dès qu'il a su que son entraîneur Eddie Rake va mourir, tout comme les anciens joueurs de l'équipe de foot du lycée de Messina. Neely, le numéro 19, a été l'un des meilleurs. Une blessure au genou l'empêchait de devenir un grand joueur professionnel.

Le compte à rebours mortuaire commence et c'est l'occasion à cette communauté de Spartiates de se retrouver, de revivre les glorieux comme les sombres moments de l'histoire de leur équipe.

Au fur et à mesure que les personnages apparaissent, les scènes du passé surgissent les unes après les autres, avec les émotions. Des scènes vécues, revécues et re-revécues par ceux qui l'ont connues. Les langues se délient, chacun cherche à se réconcilier avec son passé.

Les conversations tournent surtout autour d'Eddie, cet entraineur au fort charisme qui voue sa vie entièrement au foot. A travers ses méthodes contestables certains l'adorent et d'autres le détestent. Qui est-il donc vraiment Eddie Rake pour susciter tant de débats ?

Un court roman rempli d'humanité, pour changer des thrillers habituels de John Grisham, surtout la cérémonie de célébration à la mémoire du défunt, narrée de façon sublime.

Libellés : ,

25 Commentaires:

Blogger Muse said...

travail de mémoire si important

mardi, juillet 08, 2008 9:06:00 PM  
Anonymous Tatiana said...

Bonjpour Lancelot!
Comment ça va?
Tu es maintenant dans la lecture.
Bonne continuation!
Les vacances, c'est pour quand!
Bises Bonne soirée
A bientôt

jeudi, juillet 10, 2008 7:58:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@muse
Tu sais Muse, le processus de la mémoire dans des moments pareils comme à l'approche de notre dernier souffle vient tout seul. Ca pourrait être terrifiant si tu ne t'y prépares pas.

jeudi, juillet 10, 2008 10:59:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@tatiana
Je viens de rentrer de 3 semaines de méditation !!! C'est pas des vacances pour toi ? :-)

jeudi, juillet 10, 2008 11:00:00 PM  
Blogger Mathilde said...

Bonjour,

Je suis très touchée par tes commentaires sur mon blog. Je crois que je vais trouver des lectures très intéressantes chez toi.

Plutôt contemplative.. Le pas n'est pas si grand.

Je te remercie encore et bonne journée à toi.

vendredi, juillet 11, 2008 1:46:00 PM  
Blogger Rosie said...

J'aime beaucoup lire John Grisham, merci de nous référencer ce nouveau livre que je ne connais pas.

Cela semble bien palpitant à lire, je vais me le procurer.

Bon lundi et bisous de ta p'tite cousine du Québec.

lundi, juillet 14, 2008 8:45:00 AM  
Blogger Mathilde said...

Bonjour Lancelot

Alors les paramètres? Un jour de grand froid et ciel dégagé, se lever tôt et surprendre le lever du soleil.. Ensuite privilégier une lumière et une prise de vue irisante, parfois, je suis à plat ventre juste au dessus de l'eau, à hauteur de brume.... et c'est partit.... sourire. Je travaille avec un Nikon, un D300.

Merci pour tes passages sous la lune bleue.

Bonne soirée à toi.

lundi, juillet 14, 2008 11:39:00 PM  
Anonymous Syl said...

Un livre à lire pendant les vacances... je prends car je pars dans quelques jours lol.
Bisous et bonne semaine, Syl

Ps : Je peux enfin revenir chez toi, depuis quelques temps je ne pouvais plus accéder à ton site, vas savoir pourquoi ? Mon ordi fait des caprices de temps en temps lol

mardi, juillet 15, 2008 11:37:00 AM  
Anonymous ariaga said...

La fenêtre de tes commentaires vient enfin de s'ouvrir pour moi...j'en reste muette mais après tes semaines de méditation cela ne te surprendra pas. Je t'embrasse.

mardi, juillet 22, 2008 5:52:00 PM  
Anonymous H-IL said...

Oh Lance l'eau, t'as fermé l'robinet ?

jeudi, juillet 31, 2008 3:37:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@h-il
pas trop de temps ces jours ci. Bonne fin de semaine h-il.

vendredi, août 01, 2008 11:35:00 AM  
Blogger Christophe Berget said...

Bonjour Lancelot, je viens une petite visite sur ton blog après un long moment d'absence... J'espère que tout va bien pour toi.

vendredi, août 01, 2008 4:19:00 PM  
Anonymous H-IL said...

Auras-tu l'temps d'mourir un jour ? Les cimetières sont pleins de gens importants, surbouqués, pressés, indispensables et trop travailleur. Moi j'ai l'temps et bien l'temps et c'est bôôôô comme l'ôôôôô. BonWik Lance-Tarrie

samedi, août 02, 2008 11:19:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Christophe Berget
Un peu bousculé par le boulot mais ça va, merci. Sympa de penser à moi et de venir me dire un coucou.
@+

lundi, août 04, 2008 10:17:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@h-il
Ben dis donc, t'as beaucoup de chance de pouvoir tout faire.

lundi, août 04, 2008 10:18:00 AM  
Anonymous H-IL said...

1 mois + 1 jour, ben t'as définitivement fermé l'robinet. Lancerien c'est pas mal non plus ;-)

samedi, août 09, 2008 6:00:00 AM  
Anonymous ariaga said...

Merci de chanter la Nature, pour moi qui suis un peu "déiste" elle est essentielle.

jeudi, août 14, 2008 5:03:00 PM  
Anonymous ariaga said...

Si tu arrives à aller chez LANCELOT pourrais tu lui dire que tous mes efforts pour lui laisser un commentaire sont vains. Je ne peux ouvrir la fenêtre.

jeudi, août 14, 2008 5:07:00 PM  
Blogger Dario chez les Helvètes said...

J'adore ce genre de livre !

Merci pour le tuyau !

mercredi, août 20, 2008 9:45:00 PM  
Blogger Francois et fier de l'Être said...

Il est rare qu'il nous fasse pas un polar ou un livre sur la guerre.

jeudi, août 21, 2008 5:27:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@francois et fier de l'être
Je crois que ce n'est pas son genre ! :-)

jeudi, août 21, 2008 8:11:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@Ariaga
Ah bon ? TOn commentaire a quand même passé ?

jeudi, août 21, 2008 8:12:00 PM  
Blogger Marilyn, la Californienne said...

Tu reste au dernier match ?? ou au boulot ?? reviens a nous a la blogosphere, STP. ;>)

jeudi, septembre 04, 2008 2:24:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Marilyn
Au boulot. Mon auditeur me réclame un manuel de procédure puis encore une charte pour mon département, sous peine de me pénaliser. Je risque de ne plus pouvoir exercer ma profession à cause de ces non-conformités avec le standard de la profession !!!

Mais je reviens t'en fais pas, je reviendrai au moment d'avoir le coeur léger. Merci de te soucier pour moi.

vendredi, septembre 05, 2008 10:26:00 PM  
Blogger Marilyn, la Californienne said...

Salut encore, M. Lancelot ! Ton manuel de procedure et ta charte de departement seraient, tous les deux, parfaits, j'en suis sur. Tu es, surement, un perfectionist, je pense !! bon courage a toi,

Marilyn 8>)

mercredi, septembre 10, 2008 6:00:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home