dimanche, juillet 06, 2008

Enfer rouge mon amour de Lucien Trong



FICHE
Titre: Enfer rouge mon amour
Auteur: Lucien Trong
Catégorie: Roman
Editeur: Seuil
Nombre de pages: 95 pages A4
ISBN: 2.02.005544-9



Récit d'un ex détenu d'un de ces innombrables camps de concentration qui existent toujours au Viêt-Nam. Pourquoi il a été emprisonné, comment il a vécu l'enfer de ces camps et comment il s'en est échappé.

Plus qu'une histoire réellement vécue, ce roman a le mérite de mettre en exergue une amitié qui se lie tout le long de cette longue période de détention. Deux personnes de niveaux sociaux différents et qui n'auraient jamais pu se côtoyer dans d'autres circonstances.

A travers les diverses anecdotes, nous y découvrons également comment le régime communiste dictatorial viêtnamien actuel gouverne de façon arbitraire ce pays. Les détenus de droit communs, les péripatéticiennes et les dissidents politiques, même membres du parti communiste, sont traités sur même pied d'égalité.

Nous découvrons également que l'humanisme d'un régime se découvre dans ses geôles et non ailleurs. Voyez le cas de Guatanamo, par exemple, même si la violence et le terrorisme sont à blâmer. La violence ne justifie à elle seule pas l'escalade de la violence. Alors qu'ici il n'y a même pas de violence sauf des actes soit disant réprimés par les gouvernants.

Ces zones économiques nouvelles, comme on les appelle communément là bas, sont inaccessibles même en dehors de sentiers battus, pour les touristes et les journalistes. Donc théoriquement inexistants.

A lire, pour ceux qui voient dans le Viêt-Nam un avenir glorieux pour son peuple et qui y voient aussi une destination touristique moralement pure.

Cet ouvrage circule actuellement sur internet à travers le milieu dissident de la diaspora viêtnamienne tout comme d'autres récits écrits en viêtnamien.

Vous pouvez le télécharger directement sur le site de l'auteur:

http://enferrougemonamour.free.fr/

Libellés : , , ,

8 Commentaires:

Blogger Beo said...

Je suis hors sujet, je ne voulais pas manquer de te souhaiter un très bon anniversaire!

Bises xxxx

mardi, juillet 08, 2008 5:34:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Beo
Merci Beo, ça fait plaisir de recevoir des voeux, surtout de ta part. Bizzzzzz.

mardi, juillet 08, 2008 2:40:00 PM  
Anonymous H-IL said...

Waho ! C'est l'anni d'Lance l'eau et y dit rien. On s'en jette un à ta santé mon...vieux. Meuuuuh noooon y a qu'les cons qui sont vieux. Quoi ? Y a aussi le d'jeunes qui l'sont ? Bof ! Ben ch'fais comme les cons, ch'change pas d'idée. Bons anniversaires ( au pluriels pour les passées et les futurs)

jeudi, juillet 10, 2008 6:35:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@h-il
Salut h-il. Ca m'a fait vachement plaisir de te lire (comme d'hab) et surtout tes voeux-jeux-de-mots si originaux. A propos on peut aussi être jeune-et-pas-du-tout-con.

jeudi, juillet 10, 2008 11:03:00 PM  
Anonymous H-IL said...

Tiens c'est une bonne idée qui m'avait pas défloré. Mes amitiés à Dame Guenièvre

vendredi, juillet 11, 2008 5:34:00 AM  
Blogger brigetoun said...

l'enfer économique pour entrer dans le concert des nations ? merci pour le lien

lundi, juillet 14, 2008 9:13:00 AM  
Blogger MUTTI said...

Bonjour Lancelot, je découvre ton site grâce aux liens d'Ariaga, c'est donc ma toute première visite (et ce ne sera pas la dernière...même si parfois je lis en silence...)Merci pour le lien avec l'ouvrage de Lucien Trong qui m'intéresse tout particulièrement. Ex épouse d'un réfugié vietnamien ce sujet, rarement évoqué, est encore d'une actualité brûlante dans notre cercle d'amis...
Merci infiniment.

samedi, août 16, 2008 9:02:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Mutti
Merci de ta visite et bienvenue dans "Le Carnet". Malheureusement les droits de l'homme sont enterrés sur l'autel des intérêts économiques des grandes puissances. @+

dimanche, août 17, 2008 12:23:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home