vendredi, janvier 05, 2007

Sauvons notre planete


Jeudi soir sur Antenne 2 Yann Arthus-Bertrand nous présente "Vu du ciel", une série en 4 épisodes consacrée aux grands enjeux de la planète.
Dans ce 2ème épisode, le téléspectateur se laisse émerveiller par des images de la nature d'une beauté remarquable, prises par Yann Arthus-Bertrand depuis un hélicoptère. A cet aspect visuel médiatique, s'ajoute un bref état des lieux alarmiste de la planète.


Le climat se modifie sous l'effet de l'action humaine. De 20 à 25% des émissions mondiales de gaz carbonique (CO2), principal responsable de l'effet de serre, sont dues à la déforestation dans les pays en développement; 14%, à l'ensemble du secteur des transports.


Ce réchauffement de l'atmosphère entrainent la fonte des glaces polaires, qui réfléchissent aujourd'hui une partie du rayonnement solaire, ou le dégel de la toundra, susceptible de dégager autant de carbone dans l'atmosphère que la combustion du pétrole et du gaz.

La qualité de l'air est en baisse et le niveau des mers monte imperceptiblement. Tandis que l'espace est gagné par la pollution des satellites.

Chaque année, 10 trillions [milliards de milliards] de tonnes de CO2 sont rejetées dans l'atmosphère, dont 2,5 trillions émis par les incendies. La déforestation en Amazonie contribue à cette pollution générale.

A force de considérer que la mer appartient à tout le monde, tout le monde y fait n'importe quoi. En toute impunité. De l'Amoco Cadiz au Prestige, on le constate à chaque marée noire. Dans le système d'assurances actuel, certains pétroliers parviennent à se faire rembourser leur bateau et leur cargaison alors que les victimes, elles, ne sont toujours pas indemnisées 10 ou 20 ans plus tard. L'aberration, c'est que les produits les plus dangereux, le pétrole le plus sale - donc le moins coûteux - sont transportés par les navires les plus vieux.

Les ressources sont de moins en moins nombreuses, alors que la population, elle, ne cesse de s'étendre. Dans quelques années, l'eau va constituer un problème majeur dans nombre de pays. La cause se trouve dans les stratégies inconscientes menées par certains pays privilégiés. Dans quelques décennies l'eau va devenir une denrée rare.

Non content de rejetter le protocole de Kyoto, le gouvernement de G. W. Bush a censuré la plupart des travaux scientifiques relatifs à l'environnement. Quatorze sénateurs viennent d'ouvrir une enquête à ce sujet. Le Congrès parviendra-t-il à sanctionner Bush ?

Pour revenir à l'émission, de nombreuses pistes d'avenir y sont suggérées et l'interview des professionnels de l'écologie prouve que si nos autorités le veulent, nous pouvons agir pour limiter les dommages et préserver l'avenir. Une seule chose est sûre: l'humanité ne dispose que de quelques années pour agir. D'après de nombreux scientifiques, si d'ici 10 ans aucune mesure ne sera prise, nous ne pourrons plus inverser le processus de dégradation de la planète. Le premier objectif serait de stabiliser la quantité de polluants présents dans l'atmosphère. Puis, peut-être, de commencer à réduire la quantité de CO2 sur la planète au bout de 5 ans.

Nous devons donc faire vite avant que ce ne soit trop tard, et trouver sans tarder les moyens pour mieux gérer les richesses existantes.

Le combat écologique est un combat qui n'est ni de droite ni de gauche. C'est un combat pour la survie de l'humanité. Citoyens du monde entier, réveillez-vous, et signez le manifeste écologique de l'Express ici.

Source: l'Express.fr

Libellés : ,

10 Commentaires:

Anonymous marie vie said...

Hello,

Oui j'ai vu cette émission hier soir j'ai trouvé intéressant et magnifique..

Cela fait prendre conscience des catastrophes que l'homme entraîne sur notre planète !

La valeur de l'eau potable !

Merci d'en avoir parler...

Bises et à bientôt

vendredi, janvier 05, 2007 9:57:00 AM  
Blogger Dario chez les Helvètes said...

C'est ma 1ère visite sur ce blog et je suis séduit dés le 1er article que je lis ;-) je reviendrai ...

vendredi, janvier 05, 2007 11:34:00 AM  
Blogger Gaëna said...

Alarme... Oui. Et nous voyons ici, notre hiver dépérir. Il pleut sans cesse alors que les tempêtes devraient se suivre.

Et je pense... Aux enfants de demain... Quel sera leur paysage? Quelles seront leurs vies?

Je me sens terriblement responsable. Et je fais mon possible... Mais si peu. Si peu...

Merci de jeter ce message à la mer, Lancelot.

vendredi, janvier 05, 2007 5:47:00 PM  
Anonymous lancelot said...

@Marie vie
Amicales bises

@Dario
Bienvenu, merci de ta visite et à bientôt.

@Gaëna
Pour ma part je suis confiant en nos autorités parce que nos autorité c'est nous qui les désignons démocratiquement. Et si nous bougeons, nous les faisons bouger aussi ...

vendredi, janvier 05, 2007 9:36:00 PM  
Anonymous Elena said...

Belle initiative que tu propages : j'ai signé la pétition et je me sens utile !
Bises...

vendredi, janvier 05, 2007 9:42:00 PM  
Anonymous lancelot said...

@Elena
Tendres bisous.

vendredi, janvier 05, 2007 10:43:00 PM  
Blogger BENJ said...

Merci d'aborder le sujet! ce n'est jamais en vain!

Pour ma part je suis plus pessimiste... Je pense que même si l'on arrive à stabiliser voir diminuer nos emissions de gaz à effet de serre, il est quand même trop tard pour rétablir le climat... le dérêglement est le résultat de décénnies de folies et de gaspillage énergétique... le système a emmagazinné une telle élergie cinétique, qu'il faudra être patent pour voire le fruit de nos effort... Alors agissons, chacun à notre échelle, pour que nos enfants ou nons petits enfants saches encore ce qu'est un ours polaire, ce qu'est un ice berg, ce que sont les quatre saisons de nos régions tempérées, pour que jamais les enfants d'asie ne connaissent qu'un monde envahit par les eaux salées des océans!

Amitiés!

Et que cette année 2007 soit LE DECLIC!!!

Tous mes voeux de bonheur et de paix à toi et tes proches!

vendredi, janvier 05, 2007 11:15:00 PM  
Anonymous lancelot said...

@Benj
Merci pour tes voeux et de ton feed back. Bien amicalement.

vendredi, janvier 05, 2007 11:48:00 PM  
Anonymous henri said...

Sans vouloir minimiser la situation, je pense que l'on a pas encore tous les éléments en main pour pouvoir comprendre le changement climatique! Il y en a eu des multiples dans la vie de la terre, et encore plus rapides! Certains scientifiques doutent que la pollution soit seule en cause, mais ces derniers ne sont lu que dans des articles de revues spécialisées, et les journalistes grand public n'en parlent pas car ce n'est pas dans l'air du temps!
Pour te répondre au sujet de l'authentification de l'image, cela ne sert pas a grand chose et le logiciel coute une fortune! Voir a cette adresse l'explication:
http://www.letsgodigital.org/fr/news/articles/story_8330.html
Bon week-end ;-)

samedi, janvier 06, 2007 12:13:00 AM  
Anonymous lancelot said...

@Henri
Merci pour tes renseignements. Passe une bonne nuit.

samedi, janvier 06, 2007 12:45:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home