vendredi, octobre 13, 2006

Répétition du Requiem KV626 de Wolfgang Amadeus Mozart

Répétition de chant ce soir, comme tous les jeudis soir.

Je dois vous avouer que, depuis ces deux dernières semaines, je piquais une crise de "dépression chorale", tellement j'avais envie d'arrêter de chanter à la fin de cette saison, et que j'en ai tout d'un coup marre, marre de chanter.



Par contre ce soir l'inspiration m'est revenue, ainsi que la joie de gueulerrrrr à l'intérieur d'un groupe de choristes sympas.

On a commencé par répéter l'Introïtus, le 1er mouvement du Requiem de Mozart, à la mesure 34. La cheffe de choeur nous l'a fait répété plusieurs fois car elle trouve qu'on n'a pas bien chanté, et qu'on n'a pas été assez langoureux, qu'on a l'air de gueuler au lieu de chanter (heureusement que je ne m'étais pas trop fait remarquer). Puis passage difficile à la mesure 40 avec des mots s'étalant sur plusieurs doubles croches, comme par exemple dona eis (donnez leur, sous entendu donnez leur le repos éternel) qui se chante do o o na na, do o o o na a a a ... (avec des sons musicaux bien entendu !): des fins de phrase non soutenues que la directrice de choeur insiste pour re-re puis rechanter.

Vers le Kyrie Eleison (Seigneur ayez pitié) le tempo devient plus dynamique avec son chromatisme mélodieux, mais tellement complexe à chanter que la directrice de choeur fait répéter chaque voix séparément en nous faisant sauter les notes du milieux pour ne garder que celles accentuées afin de mieux percevoir la cadence. Pour reprendre tutti avec toutes les notes et terminer avec une note blanche qui résonne à l'infini.

On a sauté le Sequenz pour reprendre le Rextremandae qui a été catastrophique parce que des césures manquaient chez toutes les voix ! Tandis qu'au Offertorium les mots ne ca-dant à la mesure 29, qui devraient être chantés en cascade (dans l'ordre: les soprano, les altos, les tenors et enfin les basses), ne s'accordaient pas entre elles !!!

Après une heure de Mozart c'est ensuite le commencement du déchiffrage de la Missa Cellensis de Haydn. Hyper difficle !!! L'étude du Kyrie (1er mouvement) a duré une heure ! Très joli morceau également, à en juger par son début.

Donc un concert a été prévu, qui sera donné au Temple de la Madeleine le 1er Avril 2007 et qui s'annonce plein d'espoirs.

Quoiqu'il en soit, j'étais parti de cette répétition tout affamé, pressé de rentrer chez moi pour manger car j'étais venu au Conservatoire directement du boulot.

Libellés : ,

11 Commentaires:

Blogger marie.l said...

expliqué comme cela, le chant choral est des plus intéressants, beau programme n'empêche et travail fourni à entreprendre... bravo !

vendredi, octobre 13, 2006 7:23:00 AM  
Blogger brigetoun said...

j'aimerais savoir chanter (et je sais que je ne le peux pas)
j'aimerais connaître la musique autrament que comme une auditrice "sauvage"
Merci à toi

vendredi, octobre 13, 2006 8:10:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Mariel
Sans compter les coups de gueule.

@Brigetoun
Tu sais que je chante mais que je ne connais pas le solfège de façon complète !

vendredi, octobre 13, 2006 2:37:00 PM  
Blogger Beo said...

Et hop: la saison est repartie!

vendredi, octobre 13, 2006 7:20:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@Beo
Qui ne sera pas de tout repos !

vendredi, octobre 13, 2006 9:26:00 PM  
Blogger Beo said...

Exact mais plein de bonheur!

samedi, octobre 14, 2006 12:21:00 AM  
Anonymous Anonyme said...

Le requiem de Mozart, que j'ai eu l'occasion d'entendre pour la première fois en Angleterre est une oeuvre que j'adore écouter et je dois dire que je n'en percevais pas la difficulté vocale.
Et dire que l'on me conseille de rentrer dans une chorale pour soutenir ma voix qui n'est plus sollicitée

samedi, octobre 14, 2006 8:11:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Beo
Exact, bonheur et surtout détente.

@Muse
Dans mon choeur il y a pas mal de collègues retraités. En tout cas une tenore et une soprano qui sont grandes mères ! La voix, comme le reste, s'entretient.

samedi, octobre 14, 2006 10:03:00 AM  
Blogger Gaëna said...

Belle surprise de découvrir cette sensibilité aux notes... Votre corps est donc votre caisse de sons...
Comme ce doit être un bonheur immense...

lundi, octobre 16, 2006 1:51:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Gaena
Mise ensemble avec les autres caisses de sons: un bon ensemble de vibrations.

lundi, octobre 16, 2006 9:38:00 AM  
Blogger Francois et fier de l'Être said...

J'ai chanté aujourd'hui avec une chorale de rue le Kyrie Eleison pas de façon professionnel mais quel plaisir de gueuler à tue-tête et de partager le plaisir de chanter.
Je vais surement vous mettre quelques photo et une vidéo si je peux.
A+

lundi, décembre 22, 2008 10:43:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home