jeudi, juillet 20, 2006

Le retour ...

Me voila parmi nous, dans la vie civile, professionnelle et la blogosphère.

De retour de ce joli endroit où j'avais passé mes deux semaines, très calme et discret, dans la région de Namur, en Belgique et dont je vous offre à droite un petit aperçu.

Je vis au ralenti ces dernières semaines. Chaque fois que je marche, que je fais le moindre geste, je le fais lentement tout en étant conscient de cette action. Chaque fois que je m'énerve ou que je suis sur le point de l'être, je perçois le processus entrain de se mettre en marche ou, si c'est trop tard, j'en suis au moins conscient. Ce qui me permet ou de l'arrêter ou de l'apaiser et de me conduire plus cool. Combien de temps ça va encore durer ? Je n'en sais rien.

Par contre, ce qui m'attend à mon retour, c'est une pile de courrier de la poste, la plupart des factures, de courriels privés (idem au boulot), sans compter quelques livres du Bookcrossing reçus par la poste et surtout surtout les herbes sauvages qui poussent de partout. A part le rosier qui a ses feuilles fanées (hélas !) les autres plantes se sont bien bien portées durant mon absence, à ma grande satisfaction.

Le traitement administratif de mes affaires courantes ainsi que la remise à niveau des jardins m'ont occupé pendant toute la dernière semaine. Sans compter que je me suis laissé aller, le week end du retour à mijoter des nouveaux plats pour mes invitées à l'occasion de mon anniversaire samedi il y a deux semaines. Pas de festivités grandioses, juste des tête-à-tête amicaux, une personne à la fois. Je me suis même payé le luxe de faire une invitation à déjeuner chez moi en pleine semaine. Oui ! J'adore cuisiner quand j'ai des invités.

Au menu, entre autres: vermicelles de riz à la mode de Singapoure, dont vous aurez surement la recette à la prochaine occase, des brioches au porc à la vapeur (achetées celles là). Arrosé d'un bon coup de bordeau ou de champagne rosé.

Ca fait du bien de se laisser aller et de retrouver les plaisirs sensoriels délaissés durant cette retraite.

Libellés : , , ,

6 Commentaires:

Blogger marie.l said...

plaisir épistolaire pour moi de te lire à nouveau... Bienvenue chez toi Lancelot !

jeudi, juillet 20, 2006 4:08:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Mariel
Le plaisir est réciproque. Merci de ta fidélité.

jeudi, juillet 20, 2006 9:41:00 AM  
Blogger brigetoun said...

et le jardin et la cuisine ont été une bonne transition

jeudi, juillet 20, 2006 12:16:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@Brigetoun
Avant le blog !!! Hé hé.

jeudi, juillet 20, 2006 3:33:00 PM  
Blogger Beo said...

Les priorités sont à la bonne place à mon avis ;-D

jeudi, juillet 20, 2006 9:20:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@Beo
Eh oui, chaque chose en son temps ...

vendredi, juillet 21, 2006 9:35:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home