vendredi, mars 09, 2007

VIET-NAM: Le correspondant de la BBC se voit refuser le renouvellement de son visa

Reporters sans frontières est consternée par la décision des autorités de Hanoi de ne pas renouveler le visa de presse de Bill Hayton, correspondant de la BBC World Service au Viêt-nam. Il est contraint de quitter le pays avant le 15 mars.


"Alors que le gouvernement s'est engagé dans une nouvelle phase de répression des mouvements dissidents, un correspondant étranger, perçu comme un témoin gênant, est expulsé sur la base d'arguments bureaucratiques. C'est scandaleux et cela démontre combien les lois vietnamiennes sur le travail des journalistes étrangers sont archaïques et liberticides. Nous appelons la communauté internationale, et notamment l'Union européenne, à réagir", a affirmé l'organisation.

C'est la première fois depuis 2000 - date à laquelle les journalistes français Sylvaine Pasquier de L'Express et Arnaud Dubus de Libération avaient été expulsés - qu'un reporter étranger est contraint de quitter le Viêt-nam.

Les autorités semblent reprocher à Bill Hayton d'avoir enquêté sur la répression contre les dissidents. Comme beaucoup de ses collègues, il refusait de se plier à la régulation vietnamienne qui oblige à demander cinq jours à l'avance l'autorisation d'interviewer une personne.

Libellés : , , ,

7 Commentaires:

Anonymous Syl said...

Malheureusement la liberté de la Presse est encore aujourd'hui une douce utopie dans une multitude de pays...

Bisous et bonne fin de semaine,

Syl

vendredi, mars 09, 2007 8:43:00 AM  
Anonymous marie.l said...

retour pour je ne sais combien de temps, de la lecture à reprendre, je vais m'y mettre ! bonne journée Lancelot !

vendredi, mars 09, 2007 9:21:00 AM  
Anonymous lancelot said...

@Syl
Meme dans un Etat démocratique comme les USA !!!

@Marie.l
A tout bientôt alors. Bonne fin de semaine.

vendredi, mars 09, 2007 11:10:00 AM  
Blogger brigetoun said...

suite du billet précédent ?

vendredi, mars 09, 2007 11:45:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Brigetoun
Oui et non. Les deux événements sont indépendants sauf le dénominateur commun qui est le caractère répressif de ce régime.

vendredi, mars 09, 2007 11:52:00 AM  
Anonymous marie vie said...

Hello,

J'espère que tu vas bien ?

Moi ça va bien...

Mais je suis moin branché blog...

A bientôt

samedi, mars 10, 2007 4:57:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@Marie vie
Je vais bien merci. Beaucoup de vent aujourd'hui n'est ce pas ? Un temps pour rester dedans et se reposer.

samedi, mars 10, 2007 5:08:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home