mercredi, mars 22, 2006

Cocktail de betterave rouge crue (recette santé)



Ingrédients (pour une personne):

• 1 betterave rouge crue
• 1 pomme (ou poire en fonction des goûts ou un mélange des deux)




Préparation:
• Couper en morceaux la betterave et la pomme
• Les passer dans une centrifugeuse



Voilà prêt à être servi.


PS: cliquez sur les photos pour les agrandir.


La betterave rouge fait partie des légumes-racines, au même titre que la carotte ou le navet. Comme eux, elle a la particularité d’élaborer des réserves de glucides (sucres) durant les dernières phases de son développement végétatif.

Du fait de cette relative richesse glucidique, l’apport énergétique de la betterave est plutôt élevé pour un légume: en moyenne 40 kcalories aux 100 g. Il provient pour l’essentiel des glucides, les autres constituants énergétiques – protides et lipides - n’étant présents qu’en faibles proportions (respectivement 1,5 g et 0,1 g pour 100 g).

Les fibres abondantes favorisent la lutte contre la paresse intestinale.

La betterave rouge a également accumulé de nombreux minéraux et oligo-éléments pendant sa croissance végétale. Ils sont abondants (plus de 1000 mg aux 100 g) et bien diversifiés. Le potassium arrive en tête, avec une teneur qui dépasse 300 mg pour 100 g. Il est suivi par le sodium, qui avoisine 60 mg (une teneur élevée pour un légume). Les apports en calcium (29 mg aux 100 g) et en magnésium (25 mg) sont assez élevés. Outre du fer, du cuivre, su zinc et du manganèse, on trouve aussi dans la betterave des substances telles que le bore, le chrome, le nickel, le fluor, le sélénium, des micro-nutriments très utiles dans les métabolismes cellulaires.

La betterave rouge est bien pourvue en vitamines, et notamment en vitamines du groupe B (qui sont indispensables pour la bonne assimilation des glucides par les cellules de l’organisme). La vitamine B9 (ou acide folique) est particulièrement bien représentée. La vitamine C atteint 10 mg aux 100 g dans la betterave crue, et encore 5 mg dans la betterave cuite. Enfin, on relève également de petites quantités de vitamine E (0,047 mg pour 100 g).

La betterave rouge est diurétique, tonifiante et reminéralisante. Elle augmente la capacité de résistance de l'organisme. Indiquée dans les cas d'asthénies, pour les convalescences en particulier, pour les états de déminéralisation.

Personnellement je fais ces cures de jus de betterave rouge en saison, et j'en prends avant mon repas ou au petit déjeuner.

On en trouve au marché, à la COOP (Suisse) ou chez Satoriz (France).

Libellés :

10 Commentaires:

Blogger Francois et fier de l'Être said...

Bettraves cuites rassure moi? Sinon elles sont dures.

mercredi, mars 22, 2006 12:28:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@françois
Non il faut prendre des betteraves C R U E S, c'est plus sain pour la santé.

mercredi, mars 22, 2006 1:55:00 PM  
Anonymous speedy80 said...

Hors-sujet: plein de jolies choses sur le bookcrossing romand ici!
http://futureblogs.net/mbc-romandie/

mercredi, mars 22, 2006 3:26:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@speedy
Merci pour l'info mais malheureusement je serai en vacances ... snifffffff !!!!!!!!!

mercredi, mars 22, 2006 6:50:00 PM  
Blogger Beo said...

N'ayant pas de paresse intestinale... mais ça a l'air bien bon!

Moi je les aimes en conserve: tranchées, eau, vinaigre et froides: un régal!

mercredi, mars 22, 2006 6:51:00 PM  
Blogger Beo said...

Ah non alors! Tu seras pas au Signal de Bougy?

mercredi, mars 22, 2006 6:52:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@beo
J'avais justement fait la même réflexion que toi: zut alors je vais louper de faire connaissance avec ma très chère Béo, une connaissance épistolaire virtuelle !!!

Sérieusement: c'est durant cette période que j'ai mes retraites d'été. Tu comprends pourquoi !

jeudi, mars 23, 2006 1:05:00 AM  
Blogger Lancelot said...

@Beo
Concernant les betteraves rouges, elles conservent leurs propriétés qu'en les consommant crues !!! Ce n'est plus la même chose quand elles sont cuites.
En plus, il parait que c'est bon contre la cancer.

jeudi, mars 23, 2006 1:08:00 AM  
Blogger Beo said...

Quand je les mange en salades, comme à la cafétéria de la Migros, avec ciboulette: elles sont crues. Et quand c'est bien fait: comme à Balexert; j'adore!!!

jeudi, mars 23, 2006 6:24:00 AM  
Blogger Francois et fier de l'Être said...

J'ignorais que l'on puisse les manger crues. Je vous dirai ce que j'en pense bientôt, je vais essayer. Après tout, on mange bien le celeri rave.

jeudi, mars 23, 2006 1:09:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home