samedi, février 17, 2007

Compréhension et pratique selon D. T. Suzuki

Un appel à la compréhension analytique n'est jamais suffisant pour faire saisir à fond l'essence intérieure d'une vérité, en particulier lorsqu'il s'agit d'une vérité religieuse, pas plus que la simple compulsion d'une force extérieure ne peut suffire à déterminer en nous une transformation spirituelle.

Nous devons vivre au plus profond de notre conscience tout ce qui est contenu dans une doctrine, dès que nous sommes capable non seulement de la comprendre, mais de la mettre en pratique.


Cf. D.T. Suzuki, "Essais sur le Bouddhisme Zen", 1ère série, page 97 (Edition Albin Michel, Spiritualités vivantes).

Libellés :

4 Commentaires:

Blogger brigetoun said...

je ne sais ce qu'il en est de la philosophiz boudhique mais il me semble évident que l'adhésion à une pensée religieuse ne relève pas de la raison même si elle peut ensuite être intellectualisée, mais au départ d'une foi ou d'un désir

samedi, février 17, 2007 3:07:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@Bridgetoun
Si c'est un désir comme tu disais, ne relève-t-il pas de la raison aussi ?

samedi, février 17, 2007 4:24:00 PM  
Blogger Muse said...

tout un concept que j'ai personnellement du mal à analyser...je vis plus souvent sur l'instinct et la confiance que je met en l'Homme

samedi, février 17, 2007 10:10:00 PM  
Anonymous marie vie said...

Hello,

Je te souhaite un bon dimanche...

Bises

dimanche, février 18, 2007 11:24:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home